Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

méditation 02 2011

mon corps

Mon corps. En ce début d’année n’est-il pas important de regarder en face l’attitude que nous avons envers notre corps ? Les fichus quart d’heures que nous vivons ne nous entraînent-ils pas à le négliger ? Pire, à le maltraiter ! Par la drogue, l’alcool, le tabac, des excès de poids ou l’anorexie, le manque d’exercice ou de sommeil, une alimentation « n’importe quoi » … Or, pour bien vivre cette année, prenons conscience que notre corps est comme le véhicule qui nous est prêté pour exercer nos talents et exprimer notre amour. Trop souvent, nous le traitons comme un pis-aller ou nous le bichonnons dans son « look » superficiel (l’apparence) tout en le détruisant et en le rongeant de l’intérieur par le fameux pessimisme, par des émotions destructrices comme le non pardon ou la jalousie ou encore avec le célèbre : « c’est de sa faute, pas la mienne » en ajoutant « qui est responsable ?» sous entendu « c’est jamais moi ! » Pourtant notre corps est notre plus fidèle allié. Il est prêt à faire n’importe quoi pour nous. Combien d’entre nous entretiennent leurs quatre roues et le pomponne avec infiniment plus de soin que leur corps ! Le moindre bruit ou la griffure est soignée (même avec la crème antiage de sa femme). La voiture est contrôlée, papouillée, adulée. Mais si le corps est malade ou a mal, nous râlons ! Quoi ! Encore aller à l’hôpital, prendre des médicaments à l’heure, faire attention au régime ! Oui, je te souhaite une bonne année, mon corps, vieil âne … Je vais t’aimer et te respecter davantage. Je vais faire attention à ce que tu t’arrêtes vraiment de temps en temps. Je ne t’imbiberais pas d’alcool ou de gras. Je respecterais tes rythmes et tes limites. J’en profiterai d’autant plus que tu me permettras de mettre ma santé au service des autres !

Article publié par Henri-Claude Jouvenaux • Publié Vendredi 28 janvier 2011 - 10h08 • 1614 visites

Haut de page